Le jazz : caractéristiques musicales générales

Le jazz, est une musique, qui depuis des centaines d’années, a été très admirée dans le monde. Dès le début de sa création, ce genre musical a toujours réussi à impressionner divers amateurs de la musique sur la planète. C’était dans les pays africains que les jeunes musiciens du 19 e siècle ont découverts le Jazz. Seulement en quelques années, il s’est tout de suite répandu dans divers pays, en commençant par les États-Unis. Des groupes connus, qui ont marqué l’histoire de la musique ont joué du jazz. Il n’est pas uniquement intégré dans l’univers de la composition et des spectacles, même dans des enterrements, dans des bars ainsi que dans des soirées, on peut aujourd’hui, voir le jazz comme une musique classique. Il est un peu passe-partout. Les caractéristiques jazz ont bien changé, elles ne sont plus les mêmes que celles d’il y avait auparavant.

Quels sont les rythmes associés à ce genre musical ?

Pour comprendre les caractéristiques jazz, il est avant toute chose, important de connaitre les rythmes que l’on utilise pour le créer. Les musiciens les plus célèbres dans le monde n’utilisent pas les mêmes méthodes pour composer de la musique avec du jazz. Ils ont chacun opté pour des stratégies différentes. Mais dès que vous écoutiez de la musique jazz, il est certain que vous ayez envie de bouger, de danser et surtout, de vous amuser. Le swing est l’un des éléments de base du jazz. Il s’agit d’un terme que les experts emploient pour refléter la liberté rythmique. Il y a aussi la Syncope. C’est une action que l’on pratique pour mettre en valeur une note particulière dans une musique. Le but, c’est d’accentuer certaines phrases qui peuvent s’associer avec le Swing. Et l’after-beat, c’est de combiner la musique avec les traditions. Il faut noter que malgré tout, le jazz ne se limite pas au Swig, il peut être utilisé dans d’autres styles.

Et l’improvisation : qu’est-ce que c’est ?

Vous pourrez entendre le mot « improvisation » dans de nombreux cas, mais souvenez-vous que cela concerne toujours la musique. Quel que soit le genre, tout le monde fait de l’improvisation pour donner de l’originalité à chaque création. Mais fait-elle partie des caractéristiques jazz ? En réalité, dans l’univers du jazz, les mélodies que l’on utilise ont comme rôle de créer une trame harmonique. Cela permet au musicien, de modifier son invention à tout moment, mais surtout, de se différencier des autres. Et oui, l’improvisation est l’un des éléments qu’il ne faut jamais négliger, même lorsqu’on se lance dans ce genre de musique. Il faut juste tenir compte du fait que le jazz existe en 2 courants : le jazz tonal ainsi que le jazz modal.

Quelle est la différence entre le jazz tonal et le jazz modal ?

Le jazz tonal ou bien l’harmonie tonale, met en particulier en avant, les notes et les accords qui sont réalisées grâce à une Tonique. La Tonique est la plus connue dans les musiques occidentales. Elle a un pouvoir plus attractif et dominant. Quant au jazz modal ou bien l’harmonie modale, c’est assez différent. Il s’agit d’une harmonie qui se base d’une structure qui a été inventée par une gamme de plusieurs références. Ici, on ne pense plus à l’attraction, mais on s’appuie plutôt sur l’exploration. Pour la plupart des cas, dans le jazz modal, la musique est toujours créée par deux accords au maximum. Quel que soit votre choix, sachez que dans les deux situations, les thèmes que vous alliez utiliser dans la musique jazz doivent toujours prévenir d’une chanson déjà existante. Il faut simplement la modifier et y apporter votre œuvre.